Gousse & Gigot

Anne Simon

 

164 pages
Format 17 x 22 cm
ISBN 978-2-916254-75-3
Parution : janvier 2020

Catégorie : Étiquette :

19,00 

Description

Au pays Marylène, bien avant Aglaé et son fils Boris, régnait un être abject qui exploitait et tyrannisait son peuple. Il s’appelait Victor Von Krantz et ordonnait à ses nombreuses femmes de lui offrir un héritier. Hélas, seules deux petites filles naquirent et le mâle tant attendu n’arriva jamais.
Les enfants furent abandonnées dans une fosse grouillante de serpents. Elles y grandirent tant bien que mal. Délivrées le jour de la victoire d’Aglaé sur leur père puis rejetées par une société qui renie leur ascendance, elles commencent leur vie d’errance.
L’aînée, GIGOT, est petite et craintive ; la cadette, GOUSSE, est élancée et téméraire. Indispensables l’une à l’autre, rien ni personne ne pourra séparer GOUSSE et GIGOT.

Anne Simon poursuit l’écriture de sa grande saga et raconte dans ce 4ème tome des Contes du Marylène le destin des sœurs GOUSSE et GIGOT.
Les deux personnages existent depuis bien longtemps chez Misma et font partie des premiers ouvrages à avoir été publiés à l’époque de la création de la maison d’édition. Anne Simon leur consacre aujourd’hui tout un livre qui retrace l’enfance, l’adolescence et l’âge adulte de ce duo inséparable, témoin-clé des agonies d’un pays sans cesse en reconstruction.

 
Lire les premières pages
 
 

 
 

“Ces contes s’inscrivent dans la postérité de ces bandes dessinées qui nous apportaient la chance de traverser des frontières, où l’on revisitait les mythes, où l’on hybridait les souvenirs, où l’on renversait les clichés… Comme celles de Fred, de F’Murrr, ou de Forest.”
Christian Rosset, Diacritik

“Une fable animalière, féministe et hyper drôle menée tambour battant.”
Sarah Gandillot, Causette

“Les Contes du Marylène constituent sans conteste l’une des séries les plus originales et les plus drôles de la dernière décennie.”
Lucie Servin, Les Cahiers de la BD

“L’auteure emprunte autant à la fable médiévale qu’aux vicissitudes contemporaines pour illustrer un propos habilement féministe, d’une pertinence salutaire.”
Cathia Engelbach, Le Monde

“Il faut souligner qu’Anne Simon développe une galaxie fantastique et fantaisiste de très grande valeur, influencé là de Simone de Beauvoir, là des Beatles, là de Victor Hugo, là de publicité mais surtout du monde qui l’entoure. C’est joyeux, parfois très cruel mais ô combien jouissif !”
Damien Canteau, Comixtrip

Du même auteur/trice